05/04/2013

Mes débuts chez Pacar portail...













"Après de longs mois de recherches, je ne trouvais pas d'emploi dans mon secteur.
Mon grand-père est indépendant (couvreur-zingueur), il tient également un commerce (vente de bonbonnes de gaz) avec ma grand-mère.
J'ai souvent eu l'occasion d'être en contact avec les clients, j'ai alors dû me montrer commerçante et organisée dans les comptes, je complètais le cahier de caisse de mon grand-père.

J'ai toujours aimé organiser, créer la publicité et gérer les papiers administratifs.



J'avais déjà envisagé le statut d'indépendant dans le cadre de cours de danse et activités pour enfants, mais celà se montrait plutôt risqué et sans réel débouché.
J'ai alors rencontré un ami, qui m'a parlé longuement de sa passion de forgeron.
Fille et petite fille d'artisans, j'ai toujours adoré l'art que ce soit la peinture ou l'architecture.
J'ai beaucoup voyagé et j'ai pu apprécié de nombreux styles architecturaux.
Il m'a également expliqué le succès que remportait la vente de portails.
Quelques temps plus tard, ayant vu mon intérêt pour le milieu, il m'a recontactée et m'a proposé son aide pour créer ma propre entreprise.
Je suis une personne ambitieuse et très exigeante envers moi-même, je suis perfectionniste.
N'ayant aucun emploi et n'aimant pas rester inactive, j'ai saisi l'occasion les bras ouverts tout en sachant le travail que celà allait me demander (je connaissais le statut d'indépendant et les heures de travail qu'il demande grâce à mon grand-père).
Voilà comment j'ai démarré chez Pacar portail! "